Retour à la page d'accueil | Accessibilité | Aller au menu | Passer le menu | Aller au contenu | Aller au moteur de recherche | Plan du site | Contact

Médecine générale

Pour trouver un médecin libéral à Hem, rendez-vous dans l'annuaire des professionnels

Les actualités de l'INPES

Les Actualités de l'Inpes
À partir du 16 juillet et pendant huit semaines, l'Inpes, dont l'une des missions est de favoriser une entrée positive dans la sexualité, lance une campagne d'influence sur les « premières fois » visant à promouvoir le site Onsexprime.fr. Ce dernier s'attache à répondre sans détour à toutes les questions suscitées par le sujet.

La baignade attire le plus grand nombre en période estivale, encore plus cette année avec les fortes chaleurs de ce début d'été. Si l'eau est une source de bien-être et de rafraîchissement, elle peut aussi être cause d'accident. L'Institut de veille sanitaire (InVS), dans le cadre de l'enquête NOYADES 2015, a recensé depuis le 1er juin, 275 noyades accidentelles, dont 109 sont à l'origine d'un décès. La prévention reste la meilleure protection, c'est pour cela que l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) édite une brochure sur les différentes précautions à adopter : « Se baigner sans danger ».

Le dossier de 40 pages de La Santé en action n°432, intitulé « Risques et urgences sanitaires : agir pour et avec les populations », se focalise sur deux types de risques. D'une part, les risques naturels : canicule, inondations, tempêtes/cyclones et séismes/tsunamis. D'autre part, les risques infectieux, avec les cas de la dengue et du chikungunya, deux maladies virales transmises par les moustiques. De fait, il concerne plus particulièrement les départements d'outre-mer, où ces risques sont plus répandus à cause de leur situation géographique et climatique.

La France a enregistré entre le dimanche 28 juin et le mercredi 8 juillet 2015 des températures très élevées. A ce jour, plus aucun département n'est maintenu en vigilance orange "canicule" par Météo-France. Néanmoins, 6 départements dans la région Rhônes-Alpes maintiennent une procédure préfectorale de niveau 3 - alerte canicule.

C'est sur le thème de l'équité en santé que l'UIPES et ses partenaires invitent à débattre chercheurs, professionnels et responsables politiques du monde entier, du 22 au 26 mai 2016 au Brésil.